risques des chenilles processionnaires

Chenilles processionnaires

À votre écoute 24/7. Demandez votre devis gratuit au 8002 4007  ou par e-mail

Un technicien qualifié toujours près de chez vous

Intervention rapide, discrète & en toute sécurité

Votre partenaire certifié en soutien d'audit (HACCP, BRC, AIB...)

Risques et dangers causés par les chenilles processionnaires

La chenille processionnaire du chêne est équipée d’une protection naturelle, ses poils. Les poils urticants se terminent en pointe et portent à leur extrémité de petits crochets. Les poils sont longs de 0,2 à 0,3 millimètres et chaque chenille possède des centaines de milliers de poils. Ces poils urticants contiennent une toxine très irritante qui est la thaumétopoéine. Les poils se détachent facilement de la chenille lors d'un contact ou sous l'effet du vent. 

Par leur structure particulière, ces poils s'accrochent facilement aux tissus y provoquant une réaction cutanée libération d'histamine. La chenille processionnaire garde ainsi tout prédateur naturel ( oiseaux…) à distance. Humains et animaux passant près ( et même parfois assez loin) d’un nid, peuvent ainsi rentrer en contact avec les poils. Ils provoquent ainsi une réaction urticante, une éruption cutanée douloureuse accompagnée de fortes démangeaisons. Une intervention médicale est souvent nécessaire. Les poils urticants pouvant persister des années après la disparition de la chenille, l’intervention d’un professionnel est préférable pour éradiquer les nids. Ce dernier, garni de poils, est également urticant quand on le manipule, même s'il est vide.

Quels symptômes sont provoqués par la chenille processionnaire?

Parler de piqûre de chenille processionnaire n’est pas le terme le plus approprié. Ce sont les poils qu’elle revêt tout le long de son corps qui présentent des propriétés urticantes. Lorsqu’elles se sentent menacées, elles les projettent dans les airs pour faire fuir leur prédateur. Un contact cutané peut suffire à provoquer une piqûre de chenille processionnaire. Les symptômes de cette irritation se manifestent sous différentes formes:

  • Agression de la peau : éruption cutanée douloureuse avec démangeaisons
  • Agression des yeux : conjonctivite, réactions inflammatoires
  • Dangers en cas d’inhalation : irritation des voies respiratoires (éternouements, maux de gorge, déglutition difficile, bronchospasmes)
  • Dangers en cas d’ingestion : inflammation des muqueuses (hypersalivation, vomissements, douleurs abdominales)

Et dans des cas extrêmes, il peut y avoir un choc anaphylactique mettant la vie en danger (urticaire, transpiration, oedème dans la bouche et la gorge, difficultés respiratoires, hypotension et perte de connaissance). 

Les animaux domestiques peuvent eux aussi être victimes de ces poils de chenille.

Comment se protéger des chenilles processionnaires?

Face à cette menace, il est conseillé de mener une action d’échenillage ou le retrait d’un nid de chenilles dans son jardin ou aux alentours de son domicile. Ces mesures préventives sont à prendre au tout début du printemps, période où ces insectes commencent à quitter leur habitacle. 

Il est conseillé de faire intervenir un professionnel de la prévention et de la lutte contre les chenilles processionnaires. Des mauvaises utilisations d'insecticides ou des maniplulations inappropriées pourraient agraver le problème considérablement, notamment par la dispersion incontrôlée des poils urticants. Un service proposé par Rentokil qui dispose de différents traitements respectueux de l’environnement. 

Les personnes précédemment atteintes par la chenille processionnaire doivent éviter tout nouveau contact, des réactions de plus en plus sévères sont à craindre. Et dans les cas extrêmes, il peut y avoir un choc anaphylactique mettant la vie en danger. Ceci est particulièrement important pour les personnes qui, de par leur profession, fréquentent régulièrement des lieux infestés. L'éviction peut se faire par le port de vêtements de protection: gants et bottes de caoutchouc, combinaison de protection étanche, masque et lunettes anti-poussières.


Les poils urticants sont facilement dispersés par le vent. Dans les régions où sévissent les chenilles, certaines précautions sont recommandées.

Mesures des prévention contre les chenilles processionnaires en cas de nid sur votre propriété: 

• Ne pas sécher le linge dehors de mai à septembre.
• Laver soigneusement les légumes du jardin.
• Arroser la pelouse pendant quelques jours avant de la tondre pour que les poils urticants soient entraînés dans le sol.
• Ne pas laisser jouer les enfants à proximité d'un arbre atteint. A distance, les munir de vêtements à longues manches, de pantalons, d'un couvre-chef et éventuellement de lunettes.

Pour plus d'informations vous pouvez également consulter les sites suivants : www.emwelt.lu et www.sante.lu