Un technicien qualifié toujours près de chez vous

Intervention rapide, discrète & en toute sécurité

Votre partenaire certifié en soutien d'audit (HACCP, BRC, AIB...)

Sortes de nuisibles et insectes des plantes

Il existe une grande variété d’insectes qui vivent avec, autour et dans les plantes. Certains sont inoffensif et certains sont des nuisibles qui mettent la vie de la plante en péril et qui peuvent envahir votre intérieur. Reconnaissez toutes les sortes de nuisibles et les autres.

Araignée Rouge

(Tetranychus urticae)
araignee-rouge

Apparence

  • Corps petit et mou, à peine visible à l'œil nu.
  • Au stade juvénile, elles portent 3 paires de pattes, tandis que les adultes en ont 4 paires.
  • En général, elles sont rouges durant l'automne et l'hiver, et le reste de l'année, la couleur des adultes varie du blanc cassé au vert.

Cycle de vie

  • Elles pondent leurs œufs en petits groupes sur le dessous des feuilles, près de la nervure centrale.
  • Se nourrissent de phloèmes de plantes durant tous les stades de leur cycle de vie.
  • La totalité du cycle de vie peut ne durer que 8 jours, mais elle dépend fortement de la température de l'air ambiant.

Comportement

  • Se nourrissent d'un grand nombre de plantes, causant des taches sur les feuilles et leur bronzage.
  • On les trouve surtout dans les serres.

Carabes

(Family - Carabidae)

carabes

Apparence

  • Nombreuses espèces, de taille très variable (de 3 à 30mm de long).
  • Couleurs: noir, brun, vert ou violet (souvent métallique).

Cycle de vie

  • Croissance d'une durée d'un an.
  • Les larves sont d'actifs et voraces prédateurs qui se nourrissent de chenilles, de limaces, d'escargots et de matériel végétal.

Comportement

  • Insectes bénéfiques. Prédateurs et généralement nocturnes.
  • Ne vivent pas en intérieur; une invasion en grand nombre serait donc due à une perturbation à l'extérieur du bâtiment.

Charançon de jardin

(Phlyctinus callosus)

Apparence

  • Adulte – 7 mm long, de couleur gris brun. Ils ont un abdomen arrondi orné d'un chevron pâle très visible.

Cycle de vie

  • La femelle pond ses oeufs à l'automne et ils éclosent en 10 à 14 jours.
  • Les larves s'enterrent dans le sol pour se nourrir des racines des plantes et se développent pendant l'hiver et le printemps.
  • Elles forment leur chrysalide en septembre et les adultes émergent en octobre.
  • Les adultes ne survivent que jusqu'en avril.

Comportement

  • Les charançons adultes attaquent les fleurs, les bourgeons, les feuilles et les fruits.
  • Ils se nourrissent la nuit et son inactifs pendant la journée, préférant rester à l'abri sous les feuilles, les écorces, etc.

Charançon de la vigne (charançon noir de la vigne)

(Otiorhynchus sulcatus)

Apparence

  • Adulte − 8 à 10mm de long. Corps noir et brillant. Ses ailes sont protégées par une carapace striée couverte de poils jaunes.
  • Larve − 8 à 10mm de long, corps en forme de C de couleur brune, à tête rougeâtre.

Cycle de vie

  • La femelle peut pondre jusqu'à 1000 oeufs au cours de sa vie, en groupes épars autour des racines de la plante hôte. Après plusieurs jours, les larves émergent et se nourrissent pendant plusieurs mois.
  • Elles forment une chrysalide pendant 20 jours. Les nouveaux adultes s'attaquent aux feuilles et aux pousses, et peuvent vivre jusqu'à 100 jours.

Comportement

  • Les adultes endommagent les plantes en rongeant les bords des feuilles, plus profondément que ne le fait la chenille.
  • Les larves s'attaquent aux racines des plantes et peuvent entraîner son affaiblissement et sa mort.

Coccinelle

(Coccinellidae)
coccinelle

Apparence

  • 0,1 à 1 cm de long.
  • Jaune, orange ou rouge, avec de petits points noirs sur les ailes.

Cycle de vie

  • Accouplement au printemps ou en été.
  • Les femelles peuvent pondre jusqu’à plusieurs centaines d’œufs à la fois.
  • Les larves sont épineuses, noires avec des tâches colorées.
  • Cycle de vie de courte de durée variant de 4 à 7 semaines.

Comportement

  • Régime alimentaire – pucerons, petits insectes et acariens. Une coccinelle peut manger environ 5000 pucerons dans sa vie. Les larves sont également des prédateurs.
  • Habitats - les coccinelles sont généralement trouvées sur les plantes abritant des pucerons ou des cochenilles.
  • Grâce à leurs points et à leurs couleurs vives, elles repoussent leurs prédateurs. Quand une coccinelle se sent en danger, elle sécrète un liquide au goût repoussant.

Cochenille farineuse

(Pseudococcidae)
cocenille-farineuse

Apparence

  • Adultes : de 1 à 5 mm. Les cochenilles farineuses sont habituellement couvertes d'une poudre cireuse blanche et ont un corps souple et rose. Elles sont segmentées et possèdent un filament cireux à l'extrémité du corps ayant l'apparence d'une queue.

Cycle de vie

  • La cochenille de l'oranger femelle produit environ 600 oeufs déposés en structures appelées ovisacs.
  • Les oeufs éclosent en moins de 10 jours en petites nymphes, qui se déplacent sur les plantes pour repérer des sources de nourriture.
  • Il peut y avoir jusqu'à six générations par an.

Comportement

  • Les cochenilles se nourrissent d'une grande variété de plantes hôtes.
  • Les cochenilles entravent la croissance de la plante en provoquant des déformations, une chute ou un jaunissement des feuilles et parfois la mort de la plante
  • Les cochenilles produisent de grandes quantités de miellat qui peut recouvrir les plantes et les surfaces environnantes d'une pellicule collante.

Hanneton

(Melolontha melolontha)
hanneton

Apparence

  • Corps gros et lourd. Nombreuses espèces différentes.
  • L'extrémité de leur abdomen est allongée et courbée vers le bas, si bien qu'ils semblent porter un dard.
  • De couleur jaune-brun, la plupart du temps.

Cycle de vie

  • Les adultes apparaissent en mai.
  • Et vivent environ 4 ans.

Comportement

  • Se nourrissent voracement de racines de plantes, et peuvent donc devenir d'importants nuisibles agricoles.

Puceron vert du pêcher

(Aphidoletes aphidimyza)

Apparence

  • Adultes - 2 à 3 mm. Les pucerons sont généralement verts, bien qu’il soit possible de rencontrer des variétés noires, grises, jaunes et orange Les formes dépourvues d’ailes sont les plus courantes, bien que les variétés ailées permettent la propagation de l’infestation.

Cycle de vie

  • Ils se reproduisent de façon asexuée pendant l’été et donnent naissance à des petits vivants.
  • Ils peuvent vivre jusqu’à un mois et produire entre 3 et 10 jeunes par jour.

Comportement

  • Ils attaquent la majorité des plantes à tissus tendres préférant les pousses et l’envers des jeunes feuilles.
  • Leurs excrétions de miellat encouragent la croissance de moisissure sur la plante.

Scolytes

(Family Scolytidae)

scolytes

Apparence

  • Adultes – 6 mm de long. Presque intégralement noirs, les ailes recouvertes d'une carapace rouille.
  • Larves – 6–7 mm de long. Blanc crème, cylindriques, la tête est beige roux.

Cycle de vie

  • Les mâles s'associent aux femelles et chaque couple construit une galerie pour les oeufs sous l'écorce d'un arbre, parallèlement au grain du bois.
  • Les spores d'un champignon bleu sont inoculées dans l'aubier lors de la construction d'une galerie.
  • Les larves éclosent, forment un cocon et se développent sous l'écorce pour atteindre le stade adulte.

Comportement

  • Ce sont des parasites courants des conifères, et certains attaquent les arbres feuillus.
  • On connaît plusieurs centaines d'espèces.

Thrip

(Order thysanoptera)

thrip

Apparence

  • Adultes de 1 à 2 mm, mais certaines espèces tropicales peuvent atteindre 10 mm.
  • Les adultes sont de couleurs variées, allant du jaune brun au noir. Ils se caractérisent par leur corps mince et leurs ailes dentelées.

Cycle de vie

  • La femelle pond ses oeufs individuellement et les insère dans des fentes ménagées dans une fleur ou une feuille.
  • La nymphe qui en sort ressemble à l'adulte mais elle est plus petite et plus pâle.
  • Le cycle de vie est accompli en deux à cinq semaines selon les espèces et les conditions environnementales.

Comportement

  • Les thrips se nourrissent dans les bourgeons de fleur et dans les jeunes feuilles en croissance. On ne voit pas les dommages causés tant que les fleurs ou les feuilles déformées ne se sont pas déployées.

Thrip rayé des serres

(Hercinothrips femoralis)

Apparence

  • Adultes – environ 1,5 mm de long.
  • De couleur jaune puis deviennent brun/noir.
  • Ailes grisées.

Cycle de vi

  • Les mâles sont rares. Les femelles peuvent se reproduire avec ou sans accouplement.
  • Ils se reproduisent continuellement et produisent des œufs plusieurs fois par an.
  • Les œufs sont blancs d’environ 0,25 mm de long et sont déposés sur le dessous des feuilles ou sur les tiges.
  • Après 14 à 18 jours, les larves émergent du tissu végétal et commence à se nourrir.
  • Les adultes vivent 35 jours et plus.

Comportement

  • Les thrips se nourrissent de fleurs et de feuilles et les endommagent en les mangeant.
  • Dans les serres, ils sont visibles sur de nombreuses plantes et fleurs, notamment, des plants de fruits et de légumes tels que les pieds de tomates, de concombres ou de bananes, ou encore des plantes fleuries tels que les bégonias, les chrysanthèmes et les hortensias, mais aussi sur les cactus.

Tétranyque tisserand

(Bryobia praetiosa koch)

tetranyque-du-trefle

Apparence

  • Moins d’1 mm de long.
  • De couleur rouge-brun, les plus jeunes et les œufs sont rouge vif.
  • De forme ovale.
  • Huit pattes, la première paire antérieure est longue et dirigée vers l’avant.

Cycle de vie

  • Les femelles pondent des œufs au printemps dans les fentes et les fissures des bâtiments, sous les bardages et sous l’écorce aux pieds des arbres.
  • Les œufs, en estivation pendant les mois chauds d’été, éclosent au début de l'automne.
  • Leur durée de vie varie de un à sept mois, suivant les conditions météorologiques.
  • La plupart de ces acariens passe l’hiver sous forme d’œufs, mais certains peuvent être à différents stades de leur développement.

Comportement

  • Visibilité – souvent visible au début du printemps et à la fin de l’été.
  • Régime alimentaire – sève d’herbes et de trèfle, ainsi que de certaines autres plantes comme le pissenlit, la bourse-à-pasteur, les fraises et les iris. L'herbe peut jaunir si un grand nombre de tétranyques s'y nourrit.
  • Habitats – Les tétranyques pénètrent dans les maisons proches de végétation dense par des fissures et de petites ouvertures autour des fenêtres et des portes. Ils sont généralement trouvés du côté ensoleillé de la maison.
  • Ils laissent des tâches rouges si on les écrase.
  • Ils ne piquent pas les humains.